Fès: L’Université privée s’allie à l’INAU

 

 

Objectif: développer des recherches sur les «smart cities» Des réflexions sur l’urbanisme et l’aménagement urbain… au menu

 

C’est officiel. L’Université privée de Fès (UPF) et l’Institut national d’aménagement et d’urbanisme (INAU) sont désormais partenaires. Les responsables des deux établissements viennent d’avaliser une convention, qui vise à mettre en commun leurs ressources et compétences pour permettre le développement de la formation et de la recherche dans le domaine de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire.
Pour Abdelaziz Adidi, directeur de l’INAU, et dont les missions s’articulent depuis 34 ans autour de la formation initiale, la formation continue, la recherche et l’expertise, «ce nouvel accord a pour objet de promouvoir une formation de haut niveau dans les domaines de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire». Il s’agira également de favoriser la réflexion sur l’urbanisme et  l’aménagement urbain auprès des urbanistes, architectes et professionnels du secteur de l’aménagement et de la construction, du grand public, des médias et des jeunes. Même son de cloche auprès de Mohamed Aziz Lahlou, président de l’UPF pour qui «il sera question de développer des études et des recherches sur le développement durable, les villes nouvelles, les nouveaux modes de vie en ville, et les nouvelles technologies au service de l’aménagement du territoire».
En outre, les deux partenaires entendent «œuvrer conjointement au développement de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement à distance et de la représentation dans le domaine de l’enseignement de l’urbanisme». Selon les termes de leur accord, «susciter des actions de parrainage et de sponsoring pour la couverture de programmes communs d’activités, et œuvrer conjointement au développement d’une activité de consulting commune, pour répondre aux appels d’offre nationaux et internationaux dans le domaine de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, seront également au menu».
En tout cas, la signature de cet acte apparaît comme «une évidence» au regard des formations dispensées dans les deux établissements et la complémentarité de leurs savoirs et approches, estime Lahlou. Selon lui, «en plus de ses filières de formation en génie civil et en design et architecture d’intérieur, l’UPF ouvre dès septembre 2015 deux formations à bac + 5 en urbanisme et en architecture du paysage». Rappelons que cette université développe un axe de recherche transversal à l’ensemble de ses filières autour du thème: «Bâtiments et efficacité énergétique». Cet axe de recherche fera également l’objet de collaboration avec l’INAU, pour des travaux de recherche autour de sujets d’avenir (smart cities, la ville résiliente, les éco-quartiers et les éco-cités, …)

http://www.leconomiste.com/article/971263-fes-l-universite-privee-s-allie-l-inau

 

Newsletter

Code antispam : 3629954
Nom:
Email:

Facebook